Le centre de documentation d’ACP-France

ARTICLES

Vous trouverez sur cette page de nombreux articles sur l’Approche Centrée sur la Personne de Carl Rogers (sachant que pour des questions de droits d’auteur, nous sommes limités dans leur diffusion).
Pour des vidéos, visitez la page concernée dans notre médiathèque.

Le dilemme de l’empathie

Ce n’est pas pendant ma formation à l’écoute que j’ai appris l’empathie. Car l’empathie, paradoxalement, constitue en fait mon mécanisme de défense numéro un. Dans mon enfance, chaque fois que j’avais peur ou me sentais en danger, chez moi ou dans un contexte religieux ou scolaire, je me servais de l’empathie. J’avais compris que si j’arrivais à cerner les pensées et les besoins de l’autre, je pouvais alors me sentir plus en sécurité.

Lire la suite

L’empathie dans la vie tous les jours

De nos jours, j’ai parfois l’impression qu’on emploie le mot empathie à tort et à travers, mais ce n’est qu’en 1873 qu’un certain Robert Visscher l’a «inventé ». Empathie signifiait “Einfühlung” c’est à dire “ressenti de l’intérieur”, une manière de voir une œuvre d’art.

Lire la suite

La tendance actualisante

C’est bien dans cet esprit qu’a été réalisée la deuxième partie du travail. Rappelons que nous nous étions proposés, lors de ce bilan de fin de formation à l’ACP, de re-parcourir l’expérience vécue au travers des différentes sessions, à la lumière d’un certain nombre des apports fondamentaux de Rogers, à savoir les trois conditions et donc l’empathie, la congruence et la considération positive inconditionnelle, la « tendance actualisante » (*1) et la notion de centre d’auto-évaluation.

Lire la suite

Mysticisme chrétien et Approche centrée sur la personne

Il n’y a pas d’incompatibilité entre le message de la mystique chrétienne et les concepts rogériens de tendance « actualisante » et de « centre personnel d’évaluation » (…) La mystique affirme qu’au travers de la connaissance expérientielle d’une méditation soutenue, nous trouvons Dieu au cœur de nos êtres (…) parce qu’au niveau le plus…

Lire la suite

Une contre-théorie du transfert

Le “transfert” est une fiction, inventée et maintenue. par le thérapeute pour se protéger des conséquences de son propre comportement. Voici une affirmation qui doit paraître à beaucoup une exagération, une accusation, voire un outrage. Nous l’énonçons cependant comme une hypothèse sérieuse et nous invitons notre très honorable profession à réexaminer ce concept fondamental à la lumière de la pratique.

Lire la suite

La législation sur l’usage du titre de psychothérapeute

Quelle est la situation juridique de la psychothérapie en France ? Et plus précisément, qui a le droit de se dire psychothérapeute ? Rien ne vaut des sources officielles. Voici donc les textes de loi que nous avons essayé de présenter de manière claire. Nous y avons aussi ajouter nos commentaires pour en faciliter la compréhension.
Lire aussi la page intitulée “Le métier de psy” sur ce site.

Lire la suite

Comment bien choisir son psy ?

Le processus de la psychothérapie commence par la recherche d’un psychothérapeute. Le travail démarre à l’instant même où vous prenez la décision de faire une psychothérapie. La quête d’un psy, parfois longue et ardue, parfois fluide, provoque déjà des remous intérieurs, en commençant par le deuil du psy idéal : le psy que votre ami vous avait chaudement recommandé est indisponible, celui-ci, qui vous paraît sympa, habite trop loin, celui-là est trop cher, vous n’aimez pas la décoration du cabinet de cet autre… Il faut faire des choix. Le processus thérapeutique est en marche !

Lire la suite

Charte des droits des patients

Voici la Charte des droits des patients. Elle a été votée en 2002 par l’Association Mondiale de la Psychothérapie (World Council for Psychotherapy). Destinée à une large diffusion, vous pouvez la télécharger et l’accrocher dans votre salle d’attente.

Lire la suite