L'équipe d'ACP-France

Qui sommes-nous ?

ACP Bureau couloir

ACP-France a été créé en 1999 pour promouvoir l’Approche Centrée sur la Personne selon Carl Rogers. Nous sommes une association loi 1901 sans but lucratif.

L’équipe, qui fonctionne de manière collégiale, est composée des membres du bureau, du staff administratif et de certains facilitateurs.

Président: Dominique Mimberg

Directeur: Xavier Haudiquet

Secrétaire: Anne Rami

Assistante de direction: Ingrid Cottet

Trésorière: Joëlle Beauville

Secrétaire-Comptable: Dany Màn

Facilitateurs

Xavier Haudiquet-Lamarque

Directeur d’ACP-France. Plus de vingt ans d’expérience comme psychothérapeute. Titulaire du Certificat Européen de Psychothérapie (CEP). Après avoir vécu durant plus de deux décennies au Mexique, il est revenu s’installer en France en 2017. Il est diplômé en droit et sciences politiques et il a démarré sa vie professionnelle comme attaché parlementaire. Il a ensuite été journaliste et a travaillé dans la communication puis comme formateur auprès des populations défavorisées et des demandeurs d’emploi. En parallèle, il s’est formé à l’Approche centrée sur la personne au Person centred Approach International Institute (PCAII) puis a poursuivi par un cursus universitaire à l’Université de Tours, auprès notamment de Chuck Devonshire et Fred Zimring, proches collaborateurs de Carl Rogers. Sur le continent nord-américain, il a poursuivi sa recherche personnelle en se formant à la Gestalt-Thérapie, à la thérapie psychocorporelle et la psychologie transpersonnelle avec Stanislav Grof. Il a enseigné durant plusieurs années la psychologie humaniste au Mexique. Au début des années 2000, il a fondé l’Institut Mareotis, centre de formation à la psychothérapie humaniste au Mexique. Il a enseigné l’Approche Centrée sur la Personne, la psychologie humaniste et la Gestalt-Thérapie dans de nombreux instituts au Mexique et en France. Auteur de nombreux articles en espagnol et en français. Ancien président d’ACP-France de 2013 à 2017. Il habite et consulte à Nîmes.

Anne Rami

Actuelle secrétaire d’ACP-France. Psychothérapeute. Elle est médecin rhumatologue diplômée en 1977; mais un an plus tard, elle met la médecine entre parenthèses pour aller vivre une expérience de relation à la terre et aux animaux dans une ferme biologique. L’expérience durera 17 ans, laissant des marques profondes en termes d’enracinement et de l’importance donnée à l’expérience réelle. En 1995, elle reprend son activité médicale et se forme à l’Approche centrée sur la personne en 2005. Elle obtient le Certificat Européen de Psychothérapie (CEP) en 2011. Membre de la Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse (FF2P). Elle vit dans les Pyrénées-orientales.

Dominique Mimberg 

Président d’ACP-France depuis juillet 2017. Ancien religieux. Il s’est d’abord formé à la philosophie puis à la théologie. Son engagement auprès des populations marginales l’a tout naturellement conduit à se former à l’Approche Centrée sur la Personne. Il a notamment travaillé dans l’accompagnement de personnes atteintes du Sida et a travaillé dans des structures d’accueil de personnes vivant ou « travaillant » dans la rue. Actuellement, son intérêt se porte sur la médiation et il est intervenant en milieu carcéral. Il a été trésorier d’ACP-France durant de nombreuses années. Il vit au pied des Pyrénées.

Anne-Marie Coste

Infirmière spécialisée en puériculture. Après avoir exercé sa profession auprès d’enfants de 0 à 3 ans, elle devient cadre de santé et formatrice en soins infirmiers puis en néonatologie. Sa préoccupation est alors de développer les soins relationnels aux nouveau-nés et de favoriser les liens mère-nourrisson-père. Elle poursuit ses recherches par un D.E.A. en psychologie du développement sur la place du père auprès de l’enfant prématuré. Parallèlement, sa recherche personnelle l’amènera à participer à plusieurs groupes de type Balint puis plus tard à se former à l’ACP. À partir de 1994, elle dirige un institut de formation en soins infirmiers jusqu’à sa retraite et continue d’intervenir en formation continue en France et à l’étranger. En 2005, elle créé le café de la communication où elle facilite des rencontres mensuelles. Elle est également fondatrice et présidente de l’association “Bien Gérer ses Ressources de Vie” dont le but est d’accompagner les personnes atteintes de maladies graves. Elle développe une activité de psychothérapie en groupe et en individuel et anime plusieurs groupes d’analyse de pratiques professionnelles (GFAPP). Elle est titulaire du Certificat Européen de Psychothérapie (CEP). Membre de la FF2P. Ancienne Secrétaire d’ACP-France jusqu’en 2014. Elle habite dans la région de Perpignan.

Jocelyne Ernecq

Psychopraticienne. Née aux Philippines, elle fait ses études aux Etats-Unis où elle a obtenu un doctorat (Ph.D.) en psychologie industrielle et des organisations. Mariée à un Français, mère de 2 filles et grand-mère de 5 petits garçons, elle a travaillé à Lille durant 30 ans comme professeur dans différentes institutions, notamment à l’Université de Lille III, l’EDHEC, 3 Suisses France, ESPEME, HEI, le CNAM dans les domaines du management, le développement des organisations, la gestion des aspects humains et RH du changement. Elle s’est ensuite formée à l’Approche centrée sur la personne au PCAI-France pour exercer comme psychopraticienne. Depuis sa retraite, elle est bénévole dans les domaines de la promotion de l’Approche centrée sur la personne, le développement durable et l’intégration socio-professionnelle des personnes souffrant de discrimination à cause de leurs origines étrangères. Elle a longtemps vécu à Lille et habite maintenant à Paris.

Sébastien Delpeuch

Psychopraticien. Psychologue, titulaire d’un master 1 en psychologie clinique et psychopathologie et d’un Master 2 en psychologie du projet et de l’orientation. De 2005 à 2016 il a travaillé dans l’Education Nationale en tant que Conseiller d’Orientation-Psychologue (CO-Psy). Parallèlement à cette activité professionnelle de CO-Psy, il s’est formé à l’Approche Centrée sur la Personne à partir de 2011. Depuis 2016, il a ouvert une consultation en libéral en tant que psychothérapeute. Il facilite un groupe de rencontre dans la tradition humaniste rogerienne qui se réunit mensuellement à Toulouse. En 2017, il s’est formé à l’EMDR, une technique de soin qui a fait preuve de son efficacité notamment pour soulager les personnes en psychotraumatologie (agression, accident, cambriolage…). Il s’est aussi formé à l’animation d’ateliers Méditation-Philosophie pour les enfants par le biais de la fondation SEVE (Savoir Être et Vivre Ensemble) créée par le philosophe Frédéric Lenoir. Il a travaillé quelques années en région parisienne et actuellement, il vit et travaille à Toulouse.

Marie Morlière

Psychopraticienne centrée sur la personne. Titulaire d’un Master 2 en « Relation d’aide et interventions thérapeutiques », formée à l’Approche Centrée sur la Personne, elle a orienté son travail vers différents domaines : l’accompagnement thérapeutique individuel et en groupe, en cabinet libéral et en institution auprès de personnes reconnues handicapées psychiques et mentales; l’accompagnement pédagogique en tant que superviseur et facilitatrice de groupes en formation. Passionnée par la recherche, elle s’appuie sur ses expériences et celles des autres pour explorer des phénomènes individuels devenant de véritables problèmes sociétaux, comme le suicide par exemple. Engagée pleinement dans l’ACP, elle mène des actions humanitaires, notamment auprès des personnes en grande difficultés sociales et envisage l’ouverture d’un lieu de vie solidaire. Elle habite à Limoges.

Evelyne Missillier

Psychopraticienne dans l’Approche centrée sur la personne et formatrice dans un centre médico-social. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur, c’est dans l’enseignement qu’elle comprend l’importance de la relation pour transmette des savoirs et des compétences. Elle se forme à l’Approche centrée sur la personne en 2003 pour inscrire son parcours dans les relations humaines et être plus proche de sa sensibilité. Attentive aux enjeux du vieillissement de la population, elle poursuit un DU en thérapies relationnelles psycho-gériatriques (université de Lyon) pour accompagner les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Elle perpétue son engagement, en tant qu’élue, en œuvrant dans l’action sociale aux bénéfices des personnes en situation de fragilité (précarité, seniors, domaine du handicap). Elle habite à Annecy.

Daniel Lepron

Psychopraticien. Il a toujours été attiré par la nature humaine; un peu comme Obélix, il est tombé dans la marmite de « l’humain » étant tout petit. Lorsqu’il a commencé à travailler en tant qu’infirmier dans une structure pour personne âgées, il se sentait garant de la liberté d’être de chacun, et avait toujours en tête le souci du « comment aider l’autre ». C’est donc naturellement qu’il a commencé une formation de relaxologue évolutif en 1996 puis une formation en somatothérapie. Il s’est formé à l’ Approche centrée sur la personne à ACP-France jusqu’à sa certification en 2017. Il insiste sur le fait d’avoir fait dix ans de thérapie car selon ses propres mots, “Comment accompagner une personne là où on n’a pas été soi-même”? En retraite depuis janvier 2017, il continue à faire de la thérapie de groupe et individuelle dans la région de Sète.

Melkior Capitolin

Psychopraticien dans l’Approche centrée sur la personne depuis plus de vingt ans. Diplômé en sciences de l’éducation, il a d’abord travaillé dans les relations humaines pour des bilans de compétences, de la gestion de carrière et validation des acquis. Durant plusieurs années, il est intervenu dans les prisons auprès de la population carcérale. Il s’est ensuite spécialisé dans les addictions et les conduites addictives. Il reçoit en individuel et anime des groupes de thérapie. Il facilite aussi des groupes de parole sur le métissage, les abus sexuels, et pour les personnes ayant une maladie et leurs proches (Association Damocles). Il est superviseur dans l’ACP. Il aime peindre, vit et consulte à Paris.

Dans mes relations à autrui, j’ai découvert qu’il ne servait à rien, à long terme, de me conduire comme si j’étais ce que je ne suis pas.”

Carl Rogers

Intervenants et superviseurs

Nada Daou 

Elle est psychologue et psychothérapeute certifiée dans l’Approche Centrée sur la Personne, titulaire du Certificat Européen de Psychothérapie. Superviseure et thérapeute didacticienne. Elle enseigne d’ailleurs l’Approche centrée sur la personne dans deux universités parisiennes. Cela fait près de vingt ans qu’elle est formatrice dans l’ACP. Elle a été responsable pédagogique de l’IFRDP durant 17 ans. Membre de l’Association française de l’ACP (AFP-ACP) et de la FF2P où elle fait partie de la Commission d’admission. Elle vit et exerce en cabinet libéral à Paris.

Geneviève Odier

Psychothérapeute certifiée, superviseure et formatrice en Approche centrée sur la personne. Elle est diplômée universitaire en psychologie et psychopathologie. Elle a effectué différents stages en institutions psychiatriques, notamment à l’hôpital St Anne à Paris, dans le service diagnostique et psychiatrie/psychothérapie cognitivo-comportementaliste, et à l’Institut Marcel Rivière (Yvelines) dans le service spécifique aux troubles du comportement alimentaire.

Elle est l’auteure de « Carl Rogers être vraiment soi-même » (éditions Eyrolles, 2012) et de divers articles et conférences sur le même thème. Elle est membre du comité éditorial de la revue Approche centrée sur la personne – pratique et recherche. Elle habite à Paris.

Elisabeth Kremer 

Psychothérapeute centrée sur la personne et superviseur. Elle a commencé sa vie professionnelle comme infirmière et cadre en psychiatrie. De nombreux questionnements autour de sa pratique l’ont conduite à se tourner vers la psychanalyse puis la psychologie humaniste. Tout naturellement, elle s’est inscrite dans le premier programme d’entrainement à l’ACP conçu par Carl Rogers et ses collègues pour l’Europe (PCAII). Elle est aussi pétrie de l’analyse jungienne et traversée par l’approche orientaliste de Durkheim. Titulaire du Certificat Européen de Psychothérapie (CEP). Elle a contribué à créer l’AFP-ACP, membre du CA de la FF2P durant de nombreuses années. Fondatrice de l’IFRDP. Elle a une longue trajectoire comme formatrice dans l’ACP et actuellement, elle intervient en formation à la supervision à l’île Maurice, en Ukraine, au Cambodge et en France. Elle habite à l’île Maurice. 

Guizlaine Chraibi

Psychothérapeute et formatrice. Après une Maîtrise en Communication Interpersonnelle de l’Université d’Ottawa au Canada, elle travaille pendant une dizaine d’années dans ce domaine. Elle a préparé sa reconversion professionnelle en se formant à l’art-thérapie à l’Université du Québec puis en suivant une formation à la Psychothérapie centrée sur la personne à Paris. En 2013, elle a fondé à Casablanca l’Institut Marocain de Psychothérapie Relationnelle (IMPR). Elle est fortement impliquée dans la vie sociale marocaine, notamment comme bénévole dans plusieurs hôpitaux et en animant des groupes de parole pour les femmes. Depuis cinq ans, son groupe de bénévoles a offert plus de 2000 séances de psychothérapie gratuite à des personnes démunies. Son institut organise également chaque semaine des conférences gratuites autour du développement personnel. Non seulement elle trouve le temps de peindre et d’exposer ses oeuvres, mais elle écrit aussi des articles et des billets d’humeur dans le Magazine Nafs. Elle est l’auteur de trois romans et co-auteure de “Six cas de réhabilitation psychosociale” (Ed. Onze). Elle vit à Casablanca.

Emmanuelle Zech

Professeure depuis 2004 à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Université de Louvain (Belgique). Après un doctorat en psychologie sur l’efficacité de l’expression des émotions sous la direction de Bernard Rimé (2000), elle a effectué un post-doc en partie aux Etats-Unis en psychophysiologie des émotions (laboratoire de Peter Lang et Margaret Bradley, 2001-2002) et elle s’est spécialisée dans l’étude de l’impact des événements émotionnels et traumatiques, en particulier ceux relatifs aux deuils. Elle a ensuite suivi une formation complémentaire en psychothérapie centrée sur la personne (2004-2007) qu’elle pratique sous forme de consultations et de supervisions cliniques au sein du Centre de guidance à Louvain-la-Neuve (depuis 2004). Cette approche thérapeutique alimente ses recherches et son enseignement ainsi que ses réflexions théorético-empirico-cliniques. Elle a présidé le Centre de Recherches en Santé et Développement Psychologique à l’université. Vice-doyenne de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education. Auteure de nombreuses publications.

Christine Dagorret

Psychopraticienne, spécialisée dans les troubles du comportement alimentaire. Initialement diplômée d’école de commerce, elle a travaillé dans un grand groupe agro-alimentaire en commercial et marketing durant plusieurs années. Puis « appelée » par le soin, elle a obtenu un BTS diététique. Parallèlement, elle s’est formée à des approches holistiques et globales de la santé. En 2006, elle a suivi la formation du GROS (Groupement de Recherche sur l’Obésité et le Surpoids) complétée par un diplôme universitaire de thérapies cognitives et comportementales. Elle a exercé pendant 15 ans dans un service de soins spécialisés dans les troubles du comportement alimentaire pour les enfants et les adolescents et en clinique psychiatrique auprès d’adultes. Elle s’est également formée à l’Approche Centrée sur la Personne à ACP-France (Génération G11) puis à la Méditation en Pleine Conscience. Elle est aussi formatrice en Alimentation en Pleine Conscience et présidente de l’association Aldean, accompagnement aux aidants TCA. Aujourd’hui, elle pratique en libéral au Pays basque depuis 20 ans.

Mark Russel

Superviseur à ACP-France. Psychopraticien centré sur la personne depuis 1997, d’abord à Londres puis en région parisienne. Originaire de Grande-Bretagne, il s’est formé à l’Approche rogérienne à l’institut Metanoia Institute (Londres) où il a obtenu le diplôme de Person-centred Counselling puis il s’est formé à la supervision à Temenos Institute (Sheffield). Durant plusieurs années, il a formé des écoutants bénévoles à SOS Help. Il a aussi animé des groupes de parole pour des jeunes et a accompagné thérapeutiquement des migrants durant une dizaine d’années. Il travaille en français ou en anglais dans deux cabinets, à Paris et à Moret sur Loing (individuel et thérapie de couple). Ses intérêts se sont portés sur la diversité ethnique, linguistique et culturelle, le déracinement, le stress, la sexualité et le sida. Il anime des groupes de supervision et des groupes sur l’écoute et la gestion de la colère. Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Française de Psychothérapie dans l’Approche Centrée sur la Personne (AFP-ACP) dont il a été trésorier jusqu’en 2018.

Jean-Marc Helary

Psychologue clinicien, praticien en psychothérapie relationnelle analytique, formé à la psychothérapie au carrefour de la psychologie humaniste et de la psychanalyse. Formateur et superviseur certifié. Il est membre titulaire du SNPPsy depuis 1994 et membre de la commission de déontologie et d’éthique de ce syndicat. Il consulte à Paris.

Yves Lefèbvre

Psychopraticien relationnel certifié, superviseur agréé par le SNPPsy. Membre de la commission de déontologie et d’éthique du SNPPsy. Auteur de plusieurs essais: La foi au miroir de la psychanalyse (éd. Salvator), La psychothérapie relationnelle avec Philippe Grauer (éd. Enrick B). Son dernier ouvrage, paru en 2019, est intitulé: L’éthique relationnelle en psychothérapie (éd. Enrick B). Il consulte à Paris. 

Sophie Le Quillec Obin

Psychopraticienne et superviseure en Gestalt-therapie accréditée, psychopraticienne et superviseur accréditée EMDR Europe, praticienne en ICV (Intégration du Cycle de la Vie), formée à la Théorie de la Dissociation Structurelle de la Personnalité (TDSP) et à l’approche progressive à travers de nombreux stages pratiques (l’Art de l’EMDR avec R. Solomon, E. Contamin) et théoriques (S. Boon, H. Dellucci, D. Mosquera, P. Pace, J. Smith, O. Van Der Hart). Elle est actuellement secrétaire de l’AFTD (Association Francophone du Trauma et de la Dissociation), formatrice à l’EPG (Ecole Parisienne de Gestalt) et partage son temps entre la thérapie, la supervision et la formation. Elle consulte à Paris.