Spécificité d'ACP-France

L’Approche centrée sur la personne de Carl Rogers est en plein essor, et cette thérapie est désormais au coeur du courant de la psychologie humaniste. On ne peut que s’en réjouir. Ces dernières années, de nouveaux instituts sont apparus (au total, on en dénombre entre 4 et 5 en France), chacun ayant sa spécificité et ses caractéristiques propres (pédagogie, méthodologie, durée…). Du coup, on nous demande souvent quelle est la spécificité d’ACP-France. Voici quelques-unes de nos caractéristiques.

Illustration de la spécificité d'ACP-France

Un certain âge (ou un âge certain !)

ACP-France est l’un des premiers instituts de l’ACP en France. Il a été créé en 1999. Depuis cette date, nous avons lancé une formation chaque année. Nous en sommes à 20 générations.

Trois grandes étapes ont marqué notre histoire :

  • La présence à nos côtés de Valérie Land Henderson, une très proche collaboratrice de Carl Rogers, qui a accompagné les premiers pas d’ACP-France.
  • La certification d’ACP-France par l’Association Européenne de Psychothérapie (EAP) en 2012. Nous sommes devenus l’un des 16 organismes de formation en France à pouvoir délivrer le Certificat Européen de Psychothérapie (CEP).
  • Le changement en profondeur de notre plan de formation en 2017.

La diversité des membres de l'équipe

Une de nos caractéristiques essentielles est le grand nombre de personnes qui composent l’équipe et la grande variété des facilitateurs et des intervenants. Ces derniers viennent de tous les horizons. Cela permet, lors du premier cycle, que les facilitateurs changent pour chaque séminaire; et cela nous permet de bénéficier, pour chaque module didactique du deuxième cycle, d’un spécialiste dans son domaine.

Notre proposition pédagogique

Voici les principales caractéristiques : 

  • Notre proposition pédagogique repose sur les principes que Rogers a définis dans un livre de pédagogie: Liberté pour apprendre (Dunod). 
  • Nous sommes l’un des rares instituts à conserver la forme souhaitée par Carl Rogers lors du premier cycle: un groupe de travail dans un climat de non directivité et de sécurité, facilité par des facilitateurs et non pas des formateurs.
  • Le premier cycle est expérientiel et centré sur l’intégration des attitudes fondamentales: empathie, considération positive inconditionnelle, congruence.
  • Le deuxième cycle se centre plus sur l’acquisition d’un bagage théorique et d’un savoir-faire permettant la conduite d’entretiens.
  • La supervision, lors des cycles 2 et 3 prend une place importante car elle est un outil fondamental pour l’apprentissage du savoir-agir.

Caractéristiques méthodologiques

  • Les participants viennent de tous les pays francophones, ce qui garantit une grande richesse de profils.
  • Le premier cycle se déroule en résidentiel ce qui signifie que les participants et les facilitateurs sont hébergés dans un même hôtel.
  • Le premier cycle est encadré par des “facilitateurs” et non pas des formateurs.
  • Nous considérons que le principal outil du futur thérapeute est sa psychothérapie personnelle sur laquelle nous insistons.
  • Nous associons les participants à notre réflexion sur la pédagogie à travers un groupe de réflexion/recherche.
  • Nous attachons une attention particulière à l’éthique et la déontologie. ACP-France dispose de son propre code d’éthique que les participants s’engagent à respecter au cours de leur travail d’écoutant.

L’expérience est, à mes yeux, le meilleur des maîtres.  C’est la seule pierre de touche qui vaille… Ni la Bible, ni les prophètes, ni Freud et les savants, ni Dieu ni homme, ne peut avoir le pas sur mon expérience personnelle.” Carl Rogers

Ouverture sur l'extérieur

Comme l’indiquait Carl Rogers, l’Approche centrée sur la personne ne doit pas être un bloc figé et rigide. Non seulement, il a refusé de créer une école officielle de l’ACP garante de sa pensée, mais il nous a aussi invité à questionner ses hypothèses et à poursuivre la réflexion.

ACP-France est très engagé dans la réflexion ce qui nous conduit à des ouvertures vers l’extérieur.

  • Nous avons mis en place un groupe de travail sur la pratique clinique avec un institut de formation à la Thérapie Gestalt, le Grefor, afin de comparer nos pratiques respectives.
  • Nous sommes en lien étroit avec l’Institut Marocain de Psychothérapie Relationnelle (IMPR) avec des échanges réguliers d’interventions mutuelles.
  • Nous sommes en lien avec l’Instituto Humanista de Psicoterapia Gestalt de Mexico où Xavier Haudiquet, Directeur d’ACP-France, est intervenu durant de nombreuses années.
  • Lors des soutenances des mémoires de fin de formation, nous aimons inviter des collègues d’autres courants thérapeutiques. Cela donne l’occasion de riches échanges.
  • ACP-France est également impliqué dans les différentes organisations professionnelles de tous bords. Nous avons un engagement spécifique dans la protection de la profession.

La recherche

Nous avons actuellement trois projets de recherche-réflexion en cours:

Sur la pédagogie

En tant qu’organisme de formation, plusieurs questions nous occupent quant à la pédagogie:

Comment former du mieux possible les futurs thérapeutes ?
Comment former des thérapeutes compétents et conscients de leur responsabilité vis-à-vis de leurs clients  ?
Comment transmettre l’Approche centrée sur la personne alors que cette démarche n’est pas un ensemble de techniques mais d’abord une philosophie ?
Comment transmette un savoir-être et comment faciliter l’intégration par les participants des attitudes facilitatrices ?
Comment articuler des notions spécifiques de l’ACP (tels que la non directivité ou l’apprentissage significatif) avec notre obligation morale d’organisme de formation ?

  • Groupe de réflexion pédagogique interne
  • Spristad

Sur la clinique 

Nous avons mis en place un groupe de recherche-réflexion sur la pratique avec un institut de formation à la Gestalt-thérapie, le Grefor.

Nous considérons le modèle médical comme un modèle totalement inapproprié pour traiter des troubles d’ordre psychologique. Le modèle qui a le plus de sens pour nous est un modèle de croissance (growth) ou de développement. En d’autres termes, nous considérons les personnes comme ayant un potentiel de croissance et de développement, potentiel qui peut être libéré au sein d’un climat psychologique adéquat. Nous ne considérons pas les personnes comme malades ou ayant besoin d’un diagnostic, d’une ordonnance et d’une guérison. C’est là une différence fondamentale.”

Carl Rogers