CYCLE 1

Formation aux relations humaines et à l’écoute dans l’Approche Centrée sur la Personne

  • Prochaine formation : 14 janvier 2023
  • Vous ferez partie de la 21ème génération

Présentation de la formation

  • Une formation indépendante de deux ans (52 jours).
  • Les groupes sont limités à une vingtaine de personnes.
  • Un cursus totalement expérientiel.
  • Les dix séminaires on lieu en résidentiel (travail, hébergement et repas au même endroit).
Formation janvier 2023

Cette formation s’adresse à toute personne souhaitant :

  • Se sensibiliser aux relations humaines et à la psychologie humaniste à travers la connaissance de soi et d’autrui.
  • Découvrir et vivre la philosophie et les valeurs de l’Approche Centrée sur la Personne.
  • Améliorer ses relations avec les autres.
  • Développer les attitudes rogeriennes de considération positive inconditionnelle, d’écoute empathique, d’authenticité et de congruence.
  • C’est la première étape pour se former à la Psychothérapie Centrée sur la Personne pour ceux qui envisagent de suivre la formation complète en trois cycles.

Cette formation n’exige aucun prérequis particulier.

Cependant, il est demandé aux participants d’être en processus psychothérapeutique au cours de la formation. Les métiers de l’écoute, de l’accompagnement, de la relation d’aide et de la psychothérapie nécessitent de la part du professionnel un travail sur lui-même.

  • Pour être certifié par ACP-France à l’issue de la formation complète, il est demandé 200 heures de thérapie personnelle (individuel ou groupe).
  • Pour obtenir le Certificat Européen de Psychothérapie, l’EAP (Association Européenne de Psychothérapie) demandé 250 heures.

Pour s’inscrire au premier cycle ou avant de démarrer la formation, il est donc vivement recommandé d’avoir déjà fait une thérapie personnelle ou que celle-ci soit déjà bien entamée.

Objectifs d'apprentissage

  • Se sensibiliser aux multiples éléments en jeu dans les relations humaines (altérité, projections, croyances, éléments de transfert…).
  • Acquérir progressivement les qualités fondamentales de l’écoute dans l’Approche Centrée sur la Personne.
  • Être capable d’écouter un interlocuteur de manière empathique lors d’une relation d’écoute.
  • Être capable de porter un regard positif inconditionnel sur autrui lors d’une situation d’écoute.
  • Être capable de s’ouvrir à l’autre pour exprimer son ressenti de manière congruente et respectueuse.
  • Acquérir un regard conscient et distancié sur son propre parcours de vie.
  • Évaluer ses changements et ses apprentissages en termes de savoir-être.
  • Mesurer l’importance du travail sur soi pour les professions d’aide et d’écoute.
Formation aux relations humaines

L’accompagnement thérapeutique est souvent comparé à une danse.

Un apprentissage expérientiel
Ce cursus est essentiellement expérientiel. Il est centré sur le développement du savoir-être, facteur clé dans la relation d’écoute et dans n’importe quelle relation psychothérapeutique.

Toutes les études récentes viennent confirmer les hypothèses de Carl Rogers: elles démontrent que le succès d’un processus thérapeutique dépend des facteurs relationnels, autrement dit de la qualité de présence de l’écoutant.

L’assimilation des attitudes d’écoute
Notre pédagogie permet une intégration progressive des trois conditions facilitantes décrites par Carl Rogers: l’empathie, la congruence et la considération positive inconditionnelle.

Connais-toi toi-même !
La connaissance d’autrui va de pair avec la connaissance de soi. C’est pourquoi les participants qui se destinent aux métiers de la psychothérapie ou de la relation d’aide (à travers les cycles suivants) sont invités à entamer ou poursuivre un processus de psychothérapie personnelle qui a d’ailleurs aussi une valeur didactique.

Méthodologie

“Il nous est impossible d’enseigner quelque chose à quelqu’un. Nous pouvons seulement faciliter l’apprentissage personnel d’autrui.”

Carl Rogers (CCT, p. 389)

En cohérence avec les propositions pédagogiques de Carl Rogers, le processus de formation se fait à travers une expérience de groupe. 

Co-création d’une communauté d’apprentissage
Cette immersion groupale et expérientielle, dans un climat non directif, permet aux participants de vivre la confiance dans l’autorégulation du processus, dans la tendance actualisante et dans le potentiel de développement de chaque être humain.

En cohérence avec cette philosophie, c’est le groupe qui, en consensus, se saisit des modalités d’entrainement à l’écoute et qui co-construit ainsi le processus d’apprentissage.

Diverses modalités d’entrainement à l’écoute
Outre le groupe de rencontre (lire ci-dessous), il existe de nombreuses autres configurations de travail : sous-groupes, ateliers d’écoute, ateliers d’empathie, groupes à thème ou de réflexion, etc.

L’objectif implicite du groupe et des facilitateurs est de créer un climat de confiance et de sécurité basé sur :  la compréhension empathique, la considération positive inconditionnelle, la congruence et la conscience de soi, la responsabilisation, le respect de l’altérité. Ce sont ces attitudes de base qui fondent la relation d’aide et la relation thérapeutique.

L’aspect résidentiel
La formation est organisée sous forme de séminaires résidentiels. Cet aspect résidentiel a été voulu par Carl Rogers. Il est fondamental dans une formation à l’Approche centrée sur la personne car il permet aux participants de poursuivre les rencontres en dehors des sessions formelles, d’approfondir les échanges, de créer une véritable cohésion de groupe et un sentiment d’appartenance, de créer une communauté d’apprentissage.

Pourquoi le groupe de rencontre comme outil pédagogique ?

Rogers et la tradition des groupes de rencontre

Le groupe de rencontre est la structure pédagogique de base au cours du premier cycle. Selon Rogers, cette immersion groupale est la seule manière de saisir l’essence de l’Approche centrée sur la personne et d’expérimenter les attitudes facilitantes : compréhension empathique, considération positive inconditionnelle, respect, authenticité, congruence, mise en relation.

En effet, le groupe de rencontre est avant tout une expérience de l’autre dans sa différence, et aussi une expérience de soi dans la relation à au monde. C’est un lieu de rencontre entre les personnes qui cherchent à se connaître à travers des échanges interpersonnels significatifs et profonds. Car comme le dit Rogers, le plus intime est aussi le plus universel. En faisant l’apprentissage de soi et d’autrui, les participants se préparent à accueillir empathiquement leurs futurs clients.

Dans ce climat de liberté, de soutien et de confiance, les membres d’un groupe d’apprentissage deviennent plus ouverts à leur propre expérience, plus proches de leur vécu, plus compréhensifs et tolérants les uns vis à vis des autres.

Le principe de non directivité et de confiance dans l’autorégulation du groupe permet à chaque personne de prendre la place qu’elle souhaite et d’expérimenter son propre pouvoir dans le respect de l’autre et d’influencer ainsi le processus du groupe. Elle prend conscience de son impact sur son environnement, qu’il soit négatif ou facilitant. Un autre terme pour décrire ce processus est celui de responsabilisation.

Les participants témoignent

Apprentissage attendus

Grâce à cette méthodologie originale et spécifique de l’Approche centrée sur la personne, les participants ont l’occasion d’explorer la subtile complexité des interactions humaines et de découvrir les processus en jeu lors des relations interpersonnelles.

À travers ce processus, le participant est amené tout naturellement à explorer différentes notions :
– La connaissance de soi comme porte d’entrée vers autrui.
– Le concept de rencontre de personne à personne.
– La notion de relation en relation d’aide et d’écoute.
– La notion d’authenticité et de congruence.
– La notion d’apprentissage significatif.
– La tendance à l’actualisation de soi.
– Le processus d’autodétermination et d’auto-organisation d’un groupe.
– La valeur de l’empathie et du regard positif inconditionnel sur autrui.
– Les phénomènes de perception individuelle.
– Les phénomènes de projection.

En outre, le participant fait des découvertes sur lui-même :
– Son mode de relation à autrui.
– ses mécanismes d’évitement dans la relation.
– Découverte de l’altérité, acceptation de soi et d’autrui.
– Sa manière d’exprimer ses ressentis et ses besoins de manière claire et respectueuse.

Enfin, grâce au système d’autoévaluation mis en place au cours de la formation, il est à même :
– D’avoir une lecture distanciée de son propre parcours de vie.
– D’évaluer ses apprentissages au cours de la formation.
– D’observer l’intégration progressive des attitudes fondamentales de l’ACP: considération positive inconditionnelle, accueil d’autrui, compréhension empathique, authenticité et congruence.
– De modifier ses représentations de ce qu’est l’Approche Centrée sur la Personne.

Formateurs ou Facilitateurs ?

Voir l’équipe des facilitateurs

Dans l’Approche Centrée sur la Personne, les formateurs sont appelés des facilitateurs. On les appelle ainsi parce que leur tâche est réellement de faciliter le processus d’apprentissage de chaque participant et en même temps de faciliter le processus de groupe afin de créer une véritable communauté d’apprentissage.

Chaque séminaire est facilité par deux, trois ou quatre facilitateurs, parfois accompagnés d’un facilitateur en apprentissage.

Une des caractéristiques essentielles de notre démarche pédagogique est la diversité des facilitateurs qui changent souvent au fil des séminaires. Cela permet aux participants d’expérimenter des personnalités différentes à chaque séminaire et d’éviter qu’ils ne s’identifient à un style particulier de facilitation.

Organisation et durée

Ce module de formation dure deux ans et totalise 520 heures.
Au total, il y a 5 rencontres par an :

Nos formations sont accessibles aux personnes en situation de handicap; et lorsque les séminaires sont en résidentiel, ils ont lieu dans des hébergements répondant aux normes en vigueur concernant l’accueil des PSH.

Prochain cycle de formation

La formation débutera par un séminaire résidentiel de 7 jours, du 14 au 21 janvier 2023. Celui-ci a lieu à Sète (Hérault), à l’hôtel le Lazaret, qui se trouve en ville, face à la mer (accès direct à la plage). À 3h50 en TGV depuis Paris (gare de Lyon). Consulter les informations sur l’hôtel Lazaret.

Accés :

  • En train (gare de Sète): gare très bien desservie depuis Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Barcelone, Perpignan…
  • En avion : aéroport de Montpellier puis 52 mn de train ou 30 mn en taxi.
  • Depuis la gare à l’hôtel Lazaret : quelques minutes en taxi, 25 mn avec le bus 602, comptez 50 mn à pied d’un bon pas.

Validation de la formation

Un livret d’accueil est remis au stagiaire le premier jour de la formation. 

En accord avec la philosophie de l’ACP, l’évaluation du parcours de formation et des acquis est un processus d’autoévaluation encadrée. Celle-ci s’articule autour de documents écrits et d’entretiens avec les facilitateurs.

Après accomplissement du cycle complet, la formation est sanctionnée par un “certificat de réalisation” et par le Certificat de :

Formation aux relations humaines et à l’écoute dans l’Approche centrée sur la personne

Cette validation ouvre l’accès au Cycle 2.

Lieu des séminaires

Les séminaires de formation se déroulent dans toute la France.

Les lieux sont décidés par le groupe lui-même sur la base du consensus conformément aux vœux de Carl Rogers.

Cependant, pour des raisons logistiques, les premières sessions sont organisées par ACP-France.

Procédure d'inscription

  • Une lettre de motivation. Nous vous remercions de nous adresser une lettre expliquant votre intérêt et vos attentes par rapport à la formation.
  • Un CV ou une note retraçant votre parcours professionnel.
  • Un entretien préalable. Dans un deuxième temps, nous conviendrons de la date pour un entretien avec un membre de l’équipe.

NB: le processus d’inscription dure environ 15 jours. Le groupe étant limité à 20 participants, les inscriptions sont closes dès lors que le groupe est complet.

Financement

En tant qu’organisme de formation agréé et référencé par Datadock, la formation à ACP-France peut être prise en charge par votre employeur au titre de la formation professionnelle.

En revanche, elle n’est pas éligible au CPF qui ne valide aucune formation à l’écoute, ni aux métiers de l’accompagnement et ni à la psychothérapie.